Déco maraîchage

Votre machine de tri optique

Afin de maîtriser le dernier maillon manquant du process de lavage de mâche, Hubert Process a conçu une machine de tri optique automatique à vision optique capable de détecter et d’évacuer les mauvaises herbes, les racines, les insectes et autres corps étrangers.

Elle possède une cadence de tri de 1,4 tonnes par heure pour la mâche.

Cette trieuse optique détecte les formes, les couleurs et les matières, elle intègre également une vision en 3D.

L’innovation du tri optique

Cette trieuse optique fonctionne en aval du tri-tapis qui embarque une technologie brevetée par Hubert Process. Ainsi, il permet de répartir de façon optimale le produit sur la bande et garantir un tri de qualité. Nous réalisons des trieuses optiques pour la mâche, les jeunes pousses, les épinards et autres légumes feuilles.

Pupitre machine de tri optique

Hubert Process a été récompensé du trophée de l’innovation pour cette trieuse optique en 2014 :

 

« C’était un pari. Car s’il est facile de repérer un morceau de plastique ou un insecte sur une ligne, il fallait réussir à trier le vert dans le vert », interpelle Jean-Yves Hubert. Mais rien d’impossible pour ce passionné de mécanique qui a repris l’entreprise familiale en 1987 et a répondu aux sollicitations de producteurs nantais pour qui il travaillait déjà.

 

« Depuis quelques années les producteurs n’ont plus le droit d’utiliser de produits phytosanitaires dans les parcelles. Ils ont donc des mauvaises herbes qui poussent. Et s’ils s’étaient équipés en machines de tri, ces dernières n’étaient pas adaptées pour traiter spécifiquement la mâche. Difficile en effet d’identifier une mauvaise herbe qui a la même couleur que la mâche sur un tapis roulant. Donc le tri se faisait de manière manuelle », confie Jean-Yves Hubert.


Trieur optiqueIndustriel

L’utilisation d’un trieur optique dans l’industrie permet de gagner du temps en optimisant la ligne de production. Grâce à son système innovant composé d’un tri tapis répartiteur de produit et une trieuse optique, les déchets et poussières sont facilement écarter de la chaîne de production. La grande révolution de notre machine se trouve dans le tri optique qui permet de reconnaître et de sélectionner sur une même couleur des produits différents.

Par exemple, notre trieur optique saura facilement reconnaître les mauvaises herbes de la mâche et pourra les extraire rapidement, sans l’intervention d’une personne tierce. L’extraction des déchets, vous permettra d’avoir un nettoyage parfait de vos produits et éventuellement permettre le recyclage des matières une fois leurs mises au rebut.

L’utilisation d’un trieur optique dans l’industrie permet de gagner du temps en optimisant la ligne de production. Grâce à son système innovant composé d’un tri tapis répartiteur de produit et une trieuse optique, les déchets et poussières sont facilement écarter de la chaîne de production. La grande révolution de notre machine se trouve dans le tri optique qui permet de reconnaître et de sélectionner sur une même couleur des produits différents.

Par exemple, notre trieur optique saura facilement reconnaître les mauvaises herbes de la mâche et pourra les extraire rapidement, sans l’intervention d’une personne tierce. L’extraction des déchets, vous permettra d’avoir un nettoyage parfait de vos produits et éventuellement permettre le recyclage des matières une fois leurs mises au rebut.

Fonctionnement d’un tri optique

Fort de plus de 30 ans d’expériences dans le triage de la mâche et des légumes feuilles, nous avons conçu une machine de tri industriel capable de trier 1 à 2 tonnes/heure de mâche. La cadence de tri est réglée selon vos besoins. Si vous souhaitez un produit trié à la perfection, c’est-à-dire qu’au moindre petit défaut de forme ou de couleur, le produit est éjecté. Alors, une cadence de tri oscillera autour des 1 et 1,4 T/h. En revanche, pour un tri moins précis, la cadence sera de 1,6 – 2 T/h.

La cadence du triage des déchets dépend de la qualité et de la propreté du produit en début de ligne. En effet si le produit est déjà très abîmé et très sales, il sera compliqué de trier à haute vitesse, ou encore un tri trop précis peut engendrer une perte assez conséquente de produit.

Pupitre trieur optique, automatisme industriel

La mâche et les légumes feuilles sont au préalable nettoyés grâce au process de lavage. Toutefois, il est possible que les déchets classiques et corps étrangers ne soit pas retirés. C’est pourquoi le passage dans une machine de tri optique est primordial pour avoir un produit parfait.

Avant de passer dans la trieuse optique, les aliments passent dans un tri tapis afin qu’ils soient bien repartis et écartés sur la bande. Cela permet aux caméras de la trieuse de détecter facilement les couleurs et les zones présentant des maladies.

La détection des couleurs permet de différencier les mauvaises herbes et les corps étrangers. Nos caméras possèdent également une détection infrarouge afin de savoir si le produit présente de la moisissure ou qu’il soit « pourri ». Enfin, les caméras sont équipées d’une détection de forme pour retirer les déchets classiques comme le plastique et le bois.

Grâce au bandeau de buses qui envoie de l’air sur les produits définis non-conforme par la machine de tri optique, les produits tombent sur un convoyeur à rebus (appelé également convoyeur à déchets). Les produits qui sortent du trieur optique sont triés selon les paramètres définis.

 

Enfin, le trieur optique possède un système d’auto-nettoyage qui permet, en fin de production de pouvoir lancer le programme de nettoyage. La bande canalisante est alors propre et ne « pique » pas, c’est-à-dire qu’elle ne pourrit pas. Le nettoyage de cette bande est très important, car si elle vient à pourrir, elle ne sera plus utilisable dans la machine de tri optique.

Découvrez nos machines de tri optique en vidéo 


Trieur optique pour l’industrie agroalimentaire

L’utilisation d’une machine de tri optique dans l’agroalimentaire est primordiale. En effet, les produits alimentaires ne sont pas toujours parfaits après lavage et peuvent être de forme irrégulière, ou comportant des tâches. Ce qui les rend impropres à la consommation. Un trieur optique peut s’appliquer à de nombreux aliments comme :

  • la mâche
  • la salade
  • les céréales et semences
  • les raisins
  • les lentilles
  • les pommes de terre
  • etc.

Le tri optique du raisin est particulièrement utilisé dans l’agroalimentaire, avant les vendanges. Tout comme le triage des raisins, les céréales et les lentilles, le trieur optique utilise une technologie basée sur la forme.

Chez Hubert Process, nous sommes spécialisés et avons une réelle expertise dans le tri de la mâche et des légumes feuilles. Notre trieuse optique permet de trier environ 2 tonnes de mâche par heure avec une largeur de convoyeur de 1.60 m. Notre machine de tri sur-mesure est une véritable nouveauté sur le marché. Nous sommes les seuls à proposer un trieur optique capable de trier en plus des déchets classiques (bois, plastiques, paille, feuilles d’arbre, crottes de lapin…), les corps étrangers (lézards, grenouilles, escargots, mulots, …) et éliminer les bouquets de mâche malades (couleurs jaunes, points noirs ou brins, …) et enfin les bouquets avec des grandes racines.

tri tapis répartiteur

Utilisation d’un trieur optique en pharmaceutique

Des machines d’inspection optique existent pour le secteur d’activité pharmaceutique et cosmétique. Légèrement différentes de notre machine de tri optique, elles opèrent de la même manière. Suite au process de lavage des algues, un tri spécifique est réalisé pour retirer tous corps étrangers.

Le tri optique s’adresse à de nombreux secteurs d’activités.

Contactez-nous, nous saurons nous adapter à votre projet et trouver une solution qui vous permettra de produire en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’un trieur à façon de semence ?

Le triage à façon de semence est différent d’une machine de tri optique

Souvent confondu avec le tri optique, un trieur à façon de semence n’est pas une machine, mais un procédé réalisé par des experts. Ils trient, nettoient et sélectionnent des graines afin de les utiliser comme semence pour les prochaines cultures.

Ce triage est réalisé, car les graines de différentes espèces agricoles ne sont pas les mêmes. En effet, elles présentent des caractéristiques différentes en termes de taille, de poids et de forme. Le trieur de semence se chargera d’écarter les graines qui ne permettent pas de perpétuer sa culture.

Aujourd’hui, nous ne proposons pas ce type de processus qui est lié au secteur d’activité agricole.

Nous sommes experts dans la conception de tri optique industriel, permettant un triage précis de la mâche et des légumes feuilles.

Souvent confondu avec le tri optique, un trieur à façon de semence n’est pas une machine, mais un procédé réalisé par des experts. Ils trient, nettoient et sélectionnent des graines afin de les utiliser comme semence pour les prochaines cultures.

Ce triage est réalisé, car les graines de différentes espèces agricoles ne sont pas les mêmes. En effet, elles présentent des caractéristiques différentes en termes de taille, de poids et de forme. Le trieur de semence se chargera d’écarter les graines qui ne permettent pas de perpétuer sa culture.

Aujourd’hui, nous ne proposons pas ce type de processus qui est lié au secteur d’activité agricole.

Nous sommes experts dans la conception de tri optique industriel, permettant un triage précis de la mâche et des légumes feuilles.

trieur optique

« La plus grande difficulté a été de réussir à bien séparer les brins de mâche en amont de la chaîne de tri pour bien les présenter sous les caméras. Mais nous connaissions déjà le produit et ses spécificités » souligne Jean-Yves Hubert.

Ejection des rebus

mâche, tri optique, tri tapis,

Vision du produit

Tri optique, Dome d’éclairage, trieur

Pupitre trieur optique, automatisme industriel

Reglages

Réglages de tri, ajustement

tri tapis répartiteur

Sortie tri tapis

Tapis de tri, répartition du produit, tri optique mâche